Actualité immobilier

Avenir.  Saint-Brieuc va se « vendre » au salon de l'immobilier d'entreprise Saint-Brieuc et son agglomération, et leur partenaire économique Côtes-d'Armor Développement seront représentés la semaine prochaine au Salon de l'immobilier d'entreprise, à Paris. « Ce salon est le rendez-vous des entreprises qui cherchent à s'implanter sur un nouveau territoire » soulignait hier Bruno Joncour, président de l'Agglo. Déjà présente l'an dernier pour un premier round d'observation, Saint-Brieuc va tâcher de faire son trou entre des « grandes soeurs » beaucoup plus imposantes. « Il y a des catégories d'investisseurs qui s'intéressent à des villes moyennes », souligne celui qui est aussi maire de Saint-Brieuc. Investisseurs cherchent villes moyennes Pour séduire de nouveaux acteurs économiques, Saint-Brieuc mise d'abord sur le progrès ferroviaire qui provoque un « resserrement de l'espace » et mettra en 2017 Saint-Brieuc à 2 h 15 de Paris. Mais la ville et ses environs, dans ce challenge, mettent en avant d'autres atouts : accessibilité donc, mais aussi disponibilité foncière, rendements avantageux de l'investissement immobilier, démographie dynamique, vivier de compétences actuelles ou futures (5.000 étudiants), pôle de recherche dans les domaines du « vivant » et de l'automobile (700 chercheurs à Ploufragan), coût de la vie favorable, cadre de vie. Le quartier de la gare, « nouveau pôle économique et de vie », sera particulièrement mis en valeur, mais aussi le centre de congrès, les transports à haut niveau de service, les investissements dans l'habitat, le tout représentant une enveloppe de 215 MEUR, un véritable « pari sur l'avenir ». Capital de sympathie « Nous disposons d'un fort capital de sympathie porté par le littoral et la qualité de la vie. L'image que nous donnons à l'extérieur est positive », ont martelé hier les parties prenantes de cette opération. Pour « toucher du doigt », au sens propre, la réalité briochine, les visiteurs disposeront d'une application en trois dimensions lisible sur tablettes. Elle permet de survoler la ville et sa « banlieue » de façon très réaliste et d'ouvrir des fiches d'information sur chacun des « éléments structurants » rencontrés. Cet outil sera disponible sur le site de l'Agglo au début de l'an prochain. C'est Jean-Jacques Fuan, vice-président de l'Agglo chargé du développement économique, qui sera l'ambassadeur des Briochins à Paris les 3, 4 et 5 décembre. Il sera accompagné de plusieurs investisseurs qui ont choisi Saint-Brieuc pour y développer leurs projets, et qui expliqueront pourquoi. Le coût de l'opération, comprenant stands à la porte Maillot, déplacements et « appli », s'élève à 20.000 EUR.

Actuellement 27380 annonces immobilières