Actualité immobilier

Beaupré-Lalande.  La concertation sur le futur quartier est lancée Première réunion de concertation, hier soir au Palais des arts, sur le futur quartier de Beaupré-Lalande. Au centre des préoccupations du public : la hausse du trafic, et la typologie des bâtiments à venir... La salle réservée par la municipalité pour la première réunion de concertation sur le futur quartier de Beaupré-Lalande était trop petite pour contenir le nombre de participants... Preuve s'il en est que ce projet intéresse les riverains. La réunion a démarré par une présentation du projet : 17 ha dont 10 voués à la construction et 5 ha en zones humides, 600 logements collectifs et individuels, des commerces et des services, des déplacements alternatifs et des cheminements doux possibles sur des zones humides... Un calendrier a été donné : la concertation préalable jusqu'au 13 février avec un registre déposé en mairie à cet effet, une délibération du conseil municipal sur le bilan de la concertation le 27 mars 2015, l'enquête publique au premier semestre 2016, l'appel à projet en 2016, la viabilisation du secteur début 2017, le début des constructions au deuxième semestre 2017 et les premières livraisons qui s'échelonneront à partir de mi-2018... « La page est blanche. Rien n'est écrit et il n'y a pas de projet caché ! On est là pour écouter vos idées », a assuré le maire, David Robo. La hausse du trafic Le public a posé de nombreuses questions, notamment sur le trafic et particulièrement avenue du Général-Delestraint, futur accès principal. « On va faire en sorte que le trafic ne soit pas exponentiel, dit David Robo. On va négocier un nouveau shéma de bus à Vannes et on tiendra compte de ce nouveau quartier pour mettre en service des transports en commun adaptés ». « Aucune voie secondaire n'est tracée pour l'instant. Il n'est pas exclu qu'un maillage soit fait mais le projet de relier la rue du Poulfanc et la rue Gabriel-Fauré ne se fera pas », a répondu Gérard Thépaut, maire adjoint, à un rési dent inquiet. La typologie de bâtiments Les élus ont également été interrogés sur la typologie des constructions, certains riverains redoutant d'avoir en face de chez eux des balcons avec vue plongeante sur leurs jardins... Réponse du maire : « Il faudra une unité urbaine et on est sur un objectif de densification. Mais on fera attention au positionnement des collectifs par rapport aux habitations existantes ». « Il y aurait 60 logements/ha, a ajouté Gérard Thépaut. Il y aura des barres d'immeubles mais étudiées pour éviter les inconvénients que vous signalez ». Des commerces de proximité La proposition de créer des commerces de proximité a laissé dubitatifs des riverains, plutôt habitués à aller faire leurs courses au Poulfanc. « Il y aura la clientèle, assure le maire. Les commerces regroupés, c'est mieux. Cela limite les déplacements ». Des services aussi... Le maire souhaite voir s'installer des médecins, des infirmières et des kinés. Une dame a suggéré une maison médicale... Quant à Louis Bédiot, président de l'association du quartier de Vannes-Est, il verrait d'un bon oeil la construction d'une maison de jeunes. « Ce n'est pas à exclure, a répondu David Robo. Il y aura la nécessité d'accueillir les jeunes sur le grand Beaupré-Lalande ». Beaupré-Lalande. La concertation sur le futur quartier est lancée

Actuellement 27350 annonces immobilières