Pour en savoir plus sur ce bien, nous vous remercions de compléter le formulaire ci-dessous.

Les informations marquées * sont obligatoires car nécessaires au traitement de votre demande.

  • Mr
  • Mme
  • Mlle
Informations complémentaires :

Conformément à Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer consultez notre page « Conditions générales d’utilisation ».

Pour partager ce bien, nous vous remercions de compléter le formulaire ci-dessous.

Les informations marquées * sont obligatoires car nécessaires au traitement de votre demande.







De la part de :
Votre message :
code de sécurité

Veuillez saisir le code ci-dessus : *

Conformément à Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer consultez notre page « Conditions générales d’utilisation ».

Retour |
Habiter, Ille-et-Vilaine
Afficher le moteur de recherche

Habitat Prestige - Ille-et-Vilaine

REFERENCE

qualité architecturale et vastes espaces pour ces demeures bénéficiant de prestations supérieures. Un grand confort au quotidien et de nombreux choix de maisons BBC.

3 bureaux de vente :

Rennes – 2 Rue Du Capitaine Dreyfus - 35130 ST-JACQUES-DE-LA-LANDE( Tél : 02 23 44 84 83)
Saint-Malo – 15-17 Avenue Jean Jaurès (Tél : 02 23 18 00 03)
Fougères – 10 rue de Sévigné (Tél : 02 99 17 21 17)

Du lundi au vendredi : 9h – 12h / 14 – 18h
Le samedi : 9h – 12h



02-23-44-84-83

Les informations marquées * sont obligatoires car nécessaires au traitement de votre demande.

  • Mr
  • Mme
  • Mlle

Budget maximum
Vous souhaitez :
Acquérir une résidence principale
Acquérir une résidence secondaire
Faire un investissement locatif
  • Maison
  • Appartement
  • T1
  • T2
  • T3
  • T4
  • T5 et +
Echéance du projet :
3   mois
6 mois
12 mois et +

Informations complémentaires
Vous acceptez de recevoir la newsletter et offres commerciales par e-mail, courrier postal ou téléphone, de la part de Bouygues Immobilier aux coordonnées indiquées ci-dessus *

Conformément à Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer consultez notre page « Conditions générales d’utilisation ».

Habitat Prestige, Ille-et-Vilaine

Actualité immobilier

Tréboul.  Le Mans veut vendre son domaine La ville du Mans envisage de vendre le village vacances qu'elle possède à Tréboul depuis 1932, pour des raisons budgétaires. Des milliers de Manceaux ont découvert le bord de mer grâce à ce domaine de cinq hectares. Une association locale s'oppose à ce projet de cession. Des emplois sont en jeu. « Niché au coeur d'un parc de cinq hectares dominant la mer, à Douarnenez, le domaine de Ker-Huel est le village vacances de la Ville du Mans. Ouvert à tous, il compte 19 gîtes spacieux et de grand confort, du studio au gîte pour huit personnes, et accueille aussi les groupes »... C'est ainsi que la ville du Mans présente l'ensemble dont elle est propriétaire à Tréboul, route des Roches Blanches, depuis maintenant 83 ans. Quatre permanents licenciés Selon l'association « Le Mans Renouveau Citoyen », proche du Front de Gauche, la municipalité mancelle souhaite s'en séparer. Elle vient d'écrire une lettre ouverte à au sénateur-maire Jean-Claude Boulard tout simplement intitulée « Non à la vente du village vacances de Treboul-Douarnenez ». « Les classes de mer à Tréboul, qui se terminent actuellement seront-elles les dernières à en profiter ? », se lamente-t-elle. En pensant aux conséquences sociales : les quatre salariés permanents ont, selon elle, été informés de leur licenciement au 1e r septembre prochain. Sans parler du sort des nombreux contractuels. L'histoire du domaine remonte à 1932. À l'initiative du maire de l'époque, Le Mans avait acquis une propriété pour accueillir des enfants en bord de mer pendant les vacances scolaires. Cette colonie fermera en 1975, l'équipement ne répondant plus aux normes. Faute de travaux de rénovation, les bâtiments seront démolis et la propriété laissée à l'abandon. Le centre a alors été mis en vente en 1977, mais dès l'année suivante, la nouvelle municipalité abandonne le projet de vente. Et en 1984, le conseil municipal décide la construction d'un centre familial de vacances. Le 13 mai 1988, le « Village familial de vacances de la Ville du Mans » est inauguré par le maire Robert Jarry. Déjà Audierne en 2006 C'est justement cet héritage que « Le Mans Renouveau Citoyen » veut aujourd'hui défendre. « Vous voulez brader au privé le magnifique village de vacances de Tréboul où depuis 1988 des milliers de Manceaux avec leurs enfants ont découvert la Bretagne et le repos dans un parc de plusieurs hectares de verdure », écrit-elle au maire. Celui-ci doit faire face à la baisse régulière de la fréquentation du lieu. Ce qui pèse dans les finances communales. L'association lui reproche de ne rien avoir fait pour inverser la tendance, en faisant la promotion de l'endroit par exemple, ni réalisé de travaux de modernisation. « Tout concourt à justifier vos intentions, vous aviez fait la même démarche il y a une dizaine d'années pour brader la colo d'Audierne ». Dans le Cap-Sizun, Le Mans a en effet vendu le château de Kéristum en 2006. Pour changer la donne, « Le Mans Renouveau Citoyen », propose la mise en place d'une « mission à vocation commerciale pour redonner un élan à la gestion de Tréboul ». Une conférence de presse sera donnée aujourd'hui. Dans la Sarthe, on va beaucoup parler de Douarnenez... Tréboul. Le Mans veut vendre son domaine