Actualité immobilier

Nantes. Les professionnels de l'immobilier contre l'encadrement des loyers

Posté le : 30//201

Pour relancer le secteur de l'immobilier, le gouvernement a décidé que l'encadrement des loyers sera réservé à Paris, et non plus aux grandes agglomérations comme le prévoyait la loi Duflot. A Nantes, certaines voix se sont élevées pour que l'encadrement des loyers privés soit maintenu. Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland s'est exprimée non pas pour le maintien de l'encadrement des loyers privés mais pour le maintien du dispositif mis en place en 2012 qui plafonne l'augmentation des loyers existants à l'inflation. Les professionnels de l'immobilier nantais voient également d'un mauvais oeil cet encadrement des loyers. Le Cina (Club immobilier de Nantes Atlantique), qui regroupe 250 professionnels du secteur, indique qu'à Nantes, en matière d'immobilier, « le marché s'autorégule et ne connaît pas de tension, l'offre accompagnant la demande. Un encadrement quelconque des loyers apparaît donc inutile et contreproductif ». Pour cela, le Cina s'appuie sur un Observatoire du logement locatif mis en place avec l'Agence d'urbanisme de l'agglomération nantaise. Selon cet observatoire, les loyers mensuels à Nantes, hors charges, sont stables et se situent à un prix moyen de 10,6 EUR le m², « en cohérence avec les plafonds fixés par les dispositifs Duflot/Pinel ».

  • Quartier du Gumenen. Le bâtiment A en cours de démolition

    Posté le : 30//201

    Nuage de poussière lundi matin, devant le bâtiment A rue Colonel-André-Faure. Comme prévu, les pelleteuses sont entrées en action pour lancer la quatrième phase de démolition dans le quartier du Gumenen.

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Crédit logement. Comment renégocier

    Posté le : 22//201

    Historiquement bas, les taux d'intérêt incitent les emprunteurs à renégocier leur crédit immobilier. La démarche n'est judicieuse qu'à certaines conditions mais, avec un peu de pugnacité, le jeu en vaut vraiment la chandelle. Quitte à changer de banque.

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Assurance : méfiance

    Posté le : 22//201

    Les banques mettent en garde les emprunteurs dont la situation de santé a évolué depuis la signature de leur emprunt : le montant de l'assurance peut significativement augmenter. Il en est de même pour ceux qui ont eu un problème d'insolvabilité bancaire. Enfin, le simple fait d'avoir basculé dans une autre tranche d'âge peut modifier le montant de l'assurance dans le cadre d'un changement de banque.

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Courtiers en vogue

    Posté le : 22//201

    « Actuellement deux tiers des demandes proviennent des courtiers », constate le chef d'une agence bancaire du Sud-Finistère. Des courtiers dont le rôle ne semble pas indispensable aux yeux de l'Afub, « à condition de prendre le temps de bien suivre son dossier ». (Photo Landov/MaxPPP)

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Logement. Tour d'horizon des projets

    Posté le : 17//201

    La population landernéenne a légèrement décliné l'an passé. Les projets de création de logements en ville relanceront-ils la démographie ? En tout cas, il n'en manque pas.

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Immobilier d'entreprises. Investissements à la baisse

    Posté le : 16//201

    Les investissements ralentissent sur le marché de l'immobilier d'entreprises. Selon les chiffres de l'agence Côtes-d'Armor Développement, ils atteignent leur plus bas niveau depuis 2009.

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Nantes. Ca ne tourne pas rond au Carré Feydeau

    Posté le : 15//201

    Pas un commerce n'a, à ce jour, ouvert au Carré Feydeau. Situé au plein coeur de Nantes, juste en face du château des ducs de Bretagne, ce programme immobilier a pourtant été l'un des plus ambitieux de la ville, ces dernières années, nécessitant trois ans de travaux et 75 millions d'euros d'investissement. Si le parking de 520 places a ouvert et que les habitants ont pris possession des 76 logements, les 13.000 m² de surfaces commerciales demeurent désespérément vides. Carrefour devait pourtant y installer une moyenne surface de coeur de ville. Elle n'a toujours pas ouvert ses portes. Avant l'été, le tribunal de grande instance de Nantes a même condamné l'enseigne, peu encline à s'installer seule dans le bâtiment, à ouvrir, sous peine d'une astreinte financière par jour de retard. Depuis, les négociations entre le distributeur et Proudreed, propriétaire des surfaces commerciales, se poursuivent. Inquiète de voir l'un des programmes phares du centre-ville au point mort, la mairie a rencontré, ces derniers jours, les promoteurs du Carré Feydeau. Elle promet un "suivi très régulier" du contentieux entre Proudreed et Carrefour et appelle "à l'accélération des démarches de commercialisation des cellules commerciales".

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Cap-Horn. Le quartier reste mobilisé

    Posté le : 14//201

    Il a réuni un large public, hier à l'occasion de sa fête annuelle. Le quartier du Cap-Horn reste mobilisé pour la qualité de son cadre de vie, dans l'attente d'une nouvelle mouture du projet immobilier de l'ancienne caserne.

    Lire la suite sur le Télégramme
  • Immobilier. Les prix des logements anciens stables au 2e trimestre

    Posté le : 11//201

    Les prix des logements anciens en France sont restés stables au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents, selon l'indice Notaires-Insee publié ce jeudi.

    Lire la suite sur le Télégramme

 

En partenariat avec
la Chambre des Notaires